La semaine avant notre départ, début janvier nous avons connus en moyenne 3 coupures d'électricité  de 2h par jour... ces coupures ne touchaient pas que notre quartier mais l'ensemble de la capitale économique de l'Afrique du Sud.

19772920

J'avais déjà constaté quelques conséquences néfastes: centre commerciaux fermés, embouteillages créés par l'absence de fonctionnement des feux rouges, pas de possibilité d'utiliser les ordinateurs... Depuis notre départ le problème n'a pas été résolu et le gouvernement a du avouer sa part de responsabilité. Le pays manque de plus en plus électricité et les plans pour tout remettre en ordre ne prendront effet que dans plusieurs années : une catastrophe économique... Déjà les mines d'or et de platine ont du fermer, les commerces et les restaurants voient leur chiffres d'affaire dégringoler. Une grande partie de la population va souffrir du manque à gagner.